Victor Pinchuk chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres [uk]

Photo : fondation Pinchuk - JPEG

Mercredi 27 mars, la Ministre de la Culture et de la Communication, Mme Aurélie Filippetti, a remis les insignes de chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres à Victor Pinchuk. Elle a salué en lui « le visage européen du mécénat » et le « mariage heureux entre l’industrie et la culture, à l’image de l’installation monumentale d’Olafur Eliasson qui, comme le fer y subit de constants changements d’état, métamorphose votre nouvelle aciérie ».

La Ministre a rappelé à cette occasion la création, en 2006, de la Fondation Victor Pinchuk, qui participe activement à la défense des droits de l’homme et à la lutte contre le sida, et l’inauguration la même année du PinchukArtCenter, le plus grand centre artistique d’Europe centrale consacré à l’art contemporain, qui a attiré plus de 1,7 millions de spectateurs depuis sa création.

Mme Filippetti a souligné l’action de M. Pinchuk au service de l’art contemporain en Europe et à travers le monde, permettant d’encourager les futurs talents et de favoriser l’accès du plus grand nombre. Par son engagement, a-t-elle estimé, M. Pinchuk était « un ambassadeur de choix de la culture ukrainienne » et a apprécié son « engagement profond pour renouveler le dialogue entre cultures, entre la France et l’Ukraine, entre l’ouest et l’est ».

Victor Pinchuk à son tour s’est dit « spécialement honoré de recevoir cette reconnaissance en France, un pays qui avait apporté autant au monde sur le plan culturel » et a souligné vouloir contribuer à « un accès équitable à la culture, à l’éducation et aux bienfaits de la civilisation », qui était une question cruciale aujourd’hui.

Lire l’intégralité du discours ici

publié le 01/04/2013

haut de la page