Ukraine/Russie - Déclaration du président de la République lors de la rencontre avec les chefs des organisations internationales

Le 17 octobre 2014

JPEG

(...)

Et puis, il y a la crise ukrainienne. Je reviens de Milan et si nous avons discuté -c’était très important- de ce que l’Europe et l’Asie devraient faire ensemble pour la croissance. Nous avons en marge de ce Sommet, évoqué la question ukrainienne dans de multiples réunions.

Je sors d’une rencontre dans ce que l’on appelle le « format Normandie », c’est-à-dire, la Chancelière Angela MERKEL, le Président POUTINE, le Président POROCHENKO et moi-même.

Des avancées ont été constatées, notamment sur le gaz ou un accord est maintenant à portée de main. Reste des questions de financement que nous aurons à évoquer. Mais c’était un point très important et pour les Ukrainiens, comment allaient-ils se chauffer cet hiver et pour les Russes, comment allaient-ils être payés.

Il y a eu aussi des avancées sur le contrôle de la frontière et d’une manière générale, le contrôle du cessez le feu. Et la France et l’Allemagne ont décidé de prêter leur concours à travers des drones, peut-être d’autres moyens et l’OSCE, qui est une organisation très importante pour l’Europe centrale, sera elle-même pleinement impliquée dans ce processus.

Sommes-nous sortis pour autant de la crise ukrainienne ? Non, pas encore. Il y a des discussions en ce moment même entre le Président POROCHENKO et le Président POUTINE. Mais, le « format Normandie », que nous avions établi le 6 juin dernier, permet d’avancer.

publié le 20/02/2015

haut de la page