Ukraine - Propos de M. Thierry Repentin à l’issue du Conseil Affaires étrangères de l’Union européenne [uk]

Bruxelles, 11 février 2014

(...)

Q - « Sur l’Ukraine, des sanctions ? »

THIERRY REPENTIN - « Sur l’Ukraine, il a été décidé, dans le texte qui a effectivement été longuement discuté, d’insérer une perspective de sanctions.

Personne ne voulait de sanctions immédiates et générales.

Par contre, faire référence à des sanctions ciblées, si d’aventure la situation se dégradait, ce qui n’est pas le cas actuellement, est aussi un signe clair, un message adressé à celles et ceux qui seraient dans cette hypothèse touchés par ces sanctions. Nous regardons les choses de près, il a été réaffirmé la nécessité d’un renforcement de la démocratie. Bien évidemment, ces sanctions pourraient aussi toucher celles et ceux qui ne favoriseraient pas le chemin vers la démocratie. (...) »

publié le 20/02/2015

haut de la page