Ukraine - Extrait du point de presse du porte-parole

19 septembre 2014

PNG

Q - J’aimerais savoir s’il y a une déclaration officielle de la France sur les mercenaires qui se trouvent là-bas et qui sont payés 2000 euros chaque semaine. Y a-t-il une officialisation de ce problème ?

R - Notre message est clair et constant face à la crise ukrainienne. C’est la mise en œuvre du cessez-le-feu, le respect de l’intégrité territoriale de l’Ukraine, le contrôle de la frontière entre la Russie et l’Ukraine et le règlement politique de la crise.

L’enlisement de la crise ukrainienne n’est pas une option, pour nous, il faut consolider ce cessez-le-feu, s’assurer de sa mise en œuvre effective, il ne faut pas qu’il y ait de nouvelles violences et qu’un processus politique puisse s’engager pour un règlement durable de la crise.

C’est le message que le ministre a passé notamment lors du dernier entretien qu’il a eu avec M. Steinmeier et M. Lavrov dans son bureau, en marge de la réunion internationale sur l’Irak lundi.

Nous sommes engagés pour favoriser une issue durable et définitive à cette crise.

Q - Et sur les mercenaires français ?

R - Je ne suis pas en mesure de confirmer quoi que ce soit.

publié le 03/04/2015

haut de la page