Ukraine – Entretien de M. Laurent Fabius avec « I-télé/Europe 1 »

M. Laurent Fabius
Ministre des Affaires étrangères
Paris, le 15 décembre 2013

JPEG Q - Est-ce que l’Ukraine appartient aujourd’hui à la sphère d’influence de la Russie ?

R - En Ukraine, il faut avoir les idées claires : qu’est-ce qu’on veut, qu’est-ce qu’on ne veut pas ? Ce que l’on veut c’est, par rapport à la crise qui existe en Ukraine, qu’elle ne se résolve pas dans la violence et dans la force. Nous demandons donc à M. Ianoukovitch et aux gens qui sont autour de lui de ne pas faire usage de la force et de respecter la population. Ce que nous voulons, c’est que l’Ukraine décide librement, sans chantage, et nous voulons, nous souhaitons qu’elle choisisse l’accord d’association avec l’Union Européenne.

Q - Sinon ?

R - Sinon, nous respecterons son choix mais cela voudra dire, à ce moment-là, qu’il n’y aura pas de rapprochement possible avec l’Union européenne. Parfois, j’entends à ce sujet des versions inexactes : nous ne disons pas que parce que l’Ukraine se rapprocherait de l’Union européenne, elle serait contre la Russie - pas du tout ! C’est tout à fait conciliable.
(...)

publié le 20/02/2015

haut de la page