Ukraine - Déclarations du porte-parole du Ministère des Affaires étrangères

Paris, 9 juillet 2014

Q - Le président ukrainien Petro Porochenko, au cours d’une rencontre avec le ministre italien des Affaires étrangères, a proposé d’étendre le "Norman Quartet" (France, Allemagne, Ukraine et Russie) à l’Italie et à la Grande-Bretagne. La France est-elle prête à soutenir une telle proposition ? Quel pourrait-être l’évolution du processus de négociation ?

R - La France est pleinement mobilisée dans la recherche d’un règlement pacifique de la crise.

À cette fin, et comme l’a indiqué M. Laurent Fabius hier à l’Assemblée nationale, nous continuons à œuvrer - notamment dans le cadre du "format de Normandie" associant la France, l’Allemagne, la Russie et l’Ukraine - pour parvenir à un cessez-le-feu, au contrôle des frontières, à la libération de tous les otages et à une réunion du groupe de contact (Russie, Ukraine, OSCE).

Q - Des mercenaires russes auraient enlevé des citoyens ukrainiens sur le territoire de l’Ukraine. Nadejda Savchenko, militaire ukrainien, a ainsi été capturé par les séparatistes, aidés par les services spéciaux russes. Quelle est la réaction de la France face à ces crimes ?

R - M. Laurent Fabius a rappelé hier à l’Assemblée nationale la nécessité d’une libération de tous les otages.

publié le 20/02/2015

haut de la page