Retour sur la 10e édition du "Printemps français" [uk]

La dixième édition du "Printemps français en Ukraine", organisé par l’Ambassade de France, l’Institut français d’Ukraine et les Alliances françaises en Ukraine, a rassemblé environ 40 000 spectateurs durant le mois d’avril. Du spectacle d’ouverture assuré par la compagnie La Machine le 2 avril dans le jardin botanique M. Grichko de Kiev au concert en plein air de la chanteuse Zaza Fournier sur le square central de la ville d’Odessa en fin de mois, l’intérêt du public pour ce festival pluridisciplinaire unique en son genre en Ukraine a donc une nouvelle fois été confirmé. Les retombées médiatiques ont été très nombreuses, dans la presse, à la télévision, à la radio et sur Internet.

Pour cette édition anniversaire, la programmation avait été densifiée afin d’ouvrir une large fenêtre sur la proposition artistique contemporaine française. L’écrivain, auteur de théâtre et cinéaste Eric-Emmanuel Schmitt en était en quelque sorte le "parrain" : sa présence en début de mois à Lviv et à Kiev n’a pas manqué de créer l’événement. Une première en Ukraine pour ce grand représentant de la culture française et francophone auquel le Vice-ministre de la Culture, Tymofeï Kokhan, a décerné la Médaille pour le développement des arts et de la culture - plus haute distinction culturelle ukrainienne - au cours d’une soirée mémorable au théâtre Molodoï de Kiev, en présence de l’Ambassadeur de France, Alain Rémy, et du Président de l’Institut français, Xavier Darcos.

Au-delà des traditionnelles tournées dans les différentes villes, certains projets reposaient sur l’implication d’opérateurs culturels et de partenaires ayant fait le choix de s’associer au festival. Ce fut le cas, par exemple, de l’exposition dédiée au peintre Jacques Chapiro organisée par le Musée national des beaux-arts de Kiev et la société Dukat ou de l’exposition de photographies "Stars sur la passerelle" mise en place avec la complicité dAir France et de DHL. Autre projet remarqué : les interventions murales et l’exposition du peintre de rue et voyageur du monde Julien Malland. Avec le soutien de l’UNICEF et d’institutions locales telles que l’Académie Mohyla à Kiev - où il a dessiné une grande fresque aux côté de l’artiste ukrainien Waone, il a pu rencontrer et séduire un public nombreux avec cette pratique artistique urbaine encore balbutiante en Ukraine.

Le visuel du festival, décliné pour chaque manifestation, misait cette année sur les couleurs vives. Il s’agissait d’une recomposition en miniature des principaux lieux de culture et de convivialité d’une ville : théâtre, musée, cirque, cinéma, hôtel... Une réalisation du designer odessite Dmytro Sytnikov.

La dixième édition du "Printemps français en Ukraine" a bénéficié du soutien de :

- "partenaires généraux" : Crédit Agricole Bank et Premier Hotels Group
- "partenaires cinéma" : Auchan, Schneider Electric et Ukrsibbank (BNP Paribas Group)
- Air Ukraine International
- L’Occitane en Provence
- Martel et Café de Paris
- Wolkonsky
- Bel Shotska
- Ukrainian Media Holding.

publié le 15/05/2013

haut de la page