Rapport sur l’internationalisation de l’économie française - Bilan 2015 des investissements étrangers en France

A l’occasion de la tenue du Conseil Supérieur de l’Attractivité, la Présidence de la République a présenté à la presse le mardi 22 mars le rapport sur l’internationalisation de l’économie française - bilan 2015 des investissements étrangers en France.

Logo Business france - JPEG

Quelques chiffres-clés de l’internationalisation de l’économie française :

  • En 2015, 962 décisions d’investissement ont créé ou maintenu 33 682 emplois, la première meilleure année depuis 5 ans. Avec 19 décisions en moyenne par semaine, l’année 2015 aura marqué une progression de 27% des emplois créés par rapport à 2014 qui avait enregistré 26 535 emplois.
  • Les entreprises étrangères investissent en premier lieu dans les activités de production avec 30% des investissements réalisés en France. Ces projets représentent un enjeu de 16 168 emplois (contre 11 601 emplois en 2014), soit 48% du total des emplois créés ou maintenus.
  • La recherche & développement reste à un niveau très élevé avec 9% de l’ensemble des décisions d’investissements en 2015, 87 décisions. Les filiales des entreprises étrangères en France contribuent pour 28% des dépenses de R&D en France, avec 8,6 milliards d’euros.
  • Les investissements proviennent de 53 pays contre 47 pays en 2014 : Les pays de l’Union européenne restent les premiers investisseurs en France avec 60% de l’ensemble des décisions d’investissement, viennent ensuite l’Amérique du Nord 22% et l’Asie 13%, parts qui restent assez stables par rapport à 2014.
  • Le dynamisme des régions et des métropoles constituent un facteur d’attractivité dans la décision des investisseurs étrangers.
  • Les entreprises étrangères contribuent à hauteur de 32% des exportations françaises. En 2015, selon l’INSEE, plus du quart du chiffre d’affaires des entreprises, sous contrôle étranger, implantées en France est destiné à l’exportation. Cette part atteint 31% pour les Etats-Unis, 21% pour l’Allemagne, 25% pour les Pays-Bas, 15% pour le Royaume-Uni et 30% pour le Japon.

Pour plus d’informations :
- Téléchargez le communiqué de presse de Business France résumant les principales informations du rapport (Word, 32Ko)
- Téléchargez le rapport dans son intégralité (Word, 4.5Mo)

publié le 30/03/2016

haut de la page