La famille Terechtchenko (19ème siècle - ...)

Dans le centre de Kiev, l’un des hôtels particuliers de la famille Terechtchenko, sur la rue Terechtchenko, est un condensé, en quelque sorte, d’une page de l’histoire de l’Ukraine, avec l’exil qui relie les descendants des Terechtchenko à la France.

Les Terechtchenko étaient une vieille famille de la bourgeoisie ukrainienne, commerçante tout d’abord (Gloukhov), devenue industrielle (sucre) et kiévienne à la fin du XIXième siècle, avec un fort intérêt pour les arts et pour le mécénat. Avec l’aide d’un de leurs descendants, M. Michel Terechtchenko la saga familiale a été reconstituée dans un livre paru en 2003 chez Presa Ukrainy.

On retiendra surtout la riche et brillante personnalité de Mikhail Ivanovitch Terechtchenko, symbole de l’éducation « européenne » d’alors….Ami de Remizov et de Blok, sa fortune lui permet, à la veille de la Révolution, de s’investir dans la promotion de différentes disciplines artistiques. Le 2 mars 1917, Mikhail Terechtchenko est nommé Ministre des Finances du Gouvernement Provisoire de Kerensky : il a à peine 32 ans (né le 5/3/1886) ; il est nommé le 5 mai Ministre des Affaires étrangères du même gouvernement. En octobre 1917 il est arrêté, emprisonné à Petrograd à la forteresse Pierre et Paul, avant d’en être exfiltré. En Norvège, en Afrique, l’homme complètement ruiné qui avait quitté la Russie se « refait ». Il meurt à Monte-Carlo en 1956.

La riche collection d’œuvres d’art de la famille Terechtchenko avait déjà souffert du bombardement de Kiev par les « Bolcheviks » en janvier 1918 ; l’ensemble de tableaux, meubles, vaisselle argenterie pâtira encore de toutes les persécutions, occupations, et reconquêtes, soviétique et allemande, liées aux conflits du XXième siècle. Jusqu’en 1922, une dame de la famille, restée à Kiev, assure la préservation de l’ensemble.

Ce qui reste de la collection Terechtchenko, et qui est fort beau, constitue aujourd’hui, avec quelques legs, l’essentiel des richesses du Musée d’Art Russe de Kiev.

publié le 12/08/2013

haut de la page