L’école d’été en sciences sociales de Tchernivtsi aborde le thème des frontières

L’Université Iouri Fedkovitch de Tchernivtsi accueille du 3 au 9 juillet la 7ème Ecole d’Eté en Sciences sociales en Ukraine. Cette année, le travail des doctorants et jeunes chercheurs internationaux sélectionnés est dédié au thème des “Frontières post-socialistes”. Les participants ont l’occasion de présenter leurs travaux, discutés par une équipe d’encadrants venus de France (Paris I, Paris X, CERCEC) des Etats Unis, et d’Autriche. Cette année nous avons le plaisir d’accueillir deux spécialistes de histoire des frontières en Europe orientale : Sabine Dullin, professeure à SciencesPo Paris en histoire de l’Europe centrale et orientale au XXème siècle et auteure de La frontière épaisse. Politiques soviétiques de la fermeture (1920-1940) (Ed. EHESS, 2014), et Tatiana Zhurzhenko, à l’Institut pour les recherches en sciences humaines à Vienne et auteure de Borderlands into Bordered Lands : Geopolitics of Identity in Post-Soviet Ukraine (Stuttgart : Ibidem 2010).

Le format de cette école d’été permet aussi la réalisation d’études de terrain, notamment une rencontre avec la mission EUBAM (European Union Border Assistance Mission to Moldova and Ukraine) au poste-frontière de Criva-Mamalyga. L’Ecole d’été en sciences sociales reflète la coopération scientifique franco-ukrainienne, mais elle est aussi un exemple de coopération internationale : à travers le profil très varié des participants et des encadrants, et le soutien de ses partenaires : l’Ambassade de France en Ukraine, la Fondation Danilyw au Canada, et le Centre franco-russe à Moscou. Tous les ans, le relais universitaire local – cette année l’université de Tchernivtsi - constitue le partenaire-clef pour la réussite de cet échange. A eux, nos remerciements particuliers.

publié le 13/07/2015

haut de la page