Goût de France / Good France : Café Wolkonsky [uk]

La Boulangerie- Patisserie et Café Wolkonsky est la première chaîne en Ukraine de boulangeries et pâtisseries traditionnelles confectionnant ses pains, gâteaux et autres pâtisseries à partir de la technique française employant un ferment liquide sans levain naturel.

JPEG

Les fondateurs de ce projet sont parisiens. Stéphanie et Alexandre Harez aiment à partager les saveurs et les valeurs de la cuisine française. Ce sont de grands voyageurs qui aiment composer avec de nouveaux aliments et au gré des cultures qu’ils rencontrent. Chez Volkonsky, on aime et on respecte la nourriture. C’est pourquoi nous sélectionnons nos produits et farines avec le plus grand soin et nous n’utilisons aucuns additifs, exhausteurs de goût, ou conservateurs. Nous attachons une grande importance à confectionner nos produits de manière traditionnelle, ainsi nous pétrissons notre pain, remplissons nos éclairs et appliquons les glaçages à la main.

Nous aimons le mélange des genres et ne demandons qu’à vous surprendre davantage, associant le classicisme français à la tradition ukrainienne. Dans nos boulangeries, le croissant parisien s’entretient avec le pain noir ukrainien, les pâtisseries incontournables des deux pays se pavanent ensemble, et les nouvelles créations défilent dans un babillage sucré.

JPEG

Le mot du Chef Nadia Strilets

La cuisine française est d’un classique inébranlable. Elle est élégante, sophistiquée, joueuse et si intrinsèquement liée au goût dans toutes ses déclinaisons. Pour moi, la cuisine française est l’archétype de l’art de la cuisine faisant valser et virevolter sauces, soupes, truffes, fondues, foies gras, ratatouille, crème brulée, meringues et éclairs… Le monde entier loue la baguette, ce pain long à la croute délicieusement craquante et croustillante, mais au cœur si tendre. Les croissants ne sont pas en reste et accompagné d’un café parfumé embaument les matins.
La cuisine française, c’est à la fois une source d’inspiration et un modèle de style et d’élégance.

JPEG - 5.5 Mo
Nadia Strilets

publié le 16/03/2016

haut de la page