France Coopération Internationale

Une structure légère à vocation interministérielle

Créé en 2002 sous forme de groupement d’intérêt public, FCI a pour mission principale de coordonner et de promouvoir l’expertise technique française à l’international. Instance légère - une trentaine d’agents - FCI intervient en animateur ou ensemblier de l’offre française. Sa double tutelle (Affaires étrangères et Fonction publique) lui offre l’avantage stratégique de pouvoir s’appuyer sur le réseau diplomatique et de coopération, et de bénéficier de la dynamique du réseau des responsables de la gestion des ressources humaines du secteur public, pour :

- mobiliser l’expertise publique française pour des missions de court, moyen ou long terme,

- apporter son soutien aux opérateurs nationaux, publics et privés, entre lesquels elle favorise des partenariats et des synergies pour promouvoir la présence de l’expertise française sur les marchés internationaux,

- intervenir comme opérateur en réponse à des commandes directes françaises (affaires étrangères et autres administrations) ou à des appels d’offres internationaux (Commission européenne, Banque Mondiale, autres bailleurs multilatéraux).

Mobiliser l’expertise technique française et assurer des missions d’opérateur public

FCI joue un rôle de coordination et de soutien, à vocation interministérielle, dans les domaines d’intervention majeurs de la diplomatie française

FCI anime à ce titre le réseau des opérateurs publics, et intervient le cas échéant comme opérateur et/ou ensemblier des marchés de coopération administrative présentant un intérêt pour la France (jumelages institutionnels européens, appels à propositions, et dans certains cas limités, appels d’offre).

FCI réalise des prestations d’expertise à la demande des administrations françaises, notamment du ministère des Affaires étrangères (administration centrale et postes à l’étranger) et de celui de la Fonction publique, ou sur financement d’autres bailleurs de fonds, (Banque Mondiale, banques régionales).

FCI agit par ailleurs comme opérateur interministériel dans les pays en situation de conflit, post conflit, crise ou sortie de crise.

Enfin, FCI s’est vu confier par une décision du CICID (Comité Interministériel de la Coopération Internationale et du Développement) du 18 mai 2005 une mission spécifique de recrutement, formation et gestion des experts, à la suite du transfert des secteurs de coopération
suivants à l’Agence française de développement (AFD) : agriculture et développement rural, santé, éducation primaire et secondaire, formation professionnelle, environnement, secteur privé, infrastructures et développement urbain.
Ces experts sont principalement mobilisés dans le cadre de la politique d’aide au développement des pays de la zone de solidarité prioritaire (ZSP), et sont présents à ce jour dans près de 25 pays.

Outre ses moyens propres, FCI s’appuie sur le potentiel considérable des viviers d’experts constitués par les trois fonctions publiques (Etat, collectivités territoriales, fonction publique hospitalière), développant des activités internationales.

Le développement et le renforcement de la présence française à l’étranger passent par un dialogue confiant et structuré avec les administrations d’origine des experts.

FCI en EUROPE

Le GEIE EUNIDA (European Network of Implementing Development Agencies), dont FCI est membre fondateur et l’un des principaux partenaires, regroupe aujourd’hui 11 organismes publics de coopération, issus de 10 pays européens, dont l’Espagne, la Grande- Bretagne, l’Allemagne et la Belgique .
Son objectif majeur est de renforcer la position européenne dans l’attribution des fonds communautaires, notamment dans les programmes de gestion des crises.
EUNIDA est en particulier intervenu en Palestine, au Liban et se mobilise actuellement pour Haïti.

Soutenir les opérateurs et les experts indépendants

FCI propose une assistance ciblée pour renforcer le positionnement des opérateurs sur les marchés multilatéraux :

- organisation de rencontres thématiques et sectorielles, et de forums professionnels,

- informations ciblées sur les appels d’offres,

- lobbying, interventions locales appuyées par le réseau diplomatique.

Les domaines de compétence

FCI intervient plus particulièrement sur le terrain de la coopération institutionnelle pour des projets financés sur crédits communautaires et multilatéraux :

- réforme administrative, organisation institutionnelle,

- gouvernance, Etat de droit (police, justice, sécurité civile), formation aux questions européennes,

- coopération décentralisée, gestion des collectivités territoriales

- lutte contre la corruption et le blanchiment d’argent

- jumelages institutionnels européens, appels à proposition de la Commission

- immigration et développement

- bon voisinage et contrôle des frontières

- évaluation des systèmes de formation et d’éducation

Valoriser l’expertise française

FCI est enregistré depuis fin 2004 comme organisme prestataire de formation et propose des programmes de formation continue et de mise à niveau des experts mobilisés, et contribue à l’information et à la formation des opérateurs et experts indépendants.

FCI organise régulièrement des séminaires et des ateliers sur les financements internationaux et les procédures permettant de mieux se positionner à l’international.

publié le 20/01/2009

haut de la page