Entretien format Normandie [uk]

Le 9 septembre 2015

JPEG

Le président de la République et la chancelière allemande se sont entretenus avec les présidents ukrainien et russe de la situation dans l’est de l’Ukraine et de la mise en œuvre du paquet de mesures adopté à Minsk le 12 février 2015.

Lors de cet appel téléphonique, les points suivants ont été abordés :

Questions de sécurité

Les quatre dirigeants se sont félicités du cessez-le-feu globalement respecté depuis le 1er septembre. Ils sont convenus de la nécessité de tout faire afin que cette situation perdure et que la Mission spéciale d’observation de l’OSCE dispose d’un accès permanent, sûr et sans entrave aux zones concernées.

Ils ont en particulier pris note des avancées enregistrées dans le cadre du groupe de travail de Minsk en charge des questions de sécurité. Un accord sur le retrait des armes de calibre inférieur à 100mm doit désormais être trouvé dans les délais les plus brefs et celui sur le retrait des armes lourdes doit être pleinement mis en œuvre.

Questions politiques

Les quatre dirigeants ont salué l’intensification des discussions dans le cadre du groupe de travail de Minsk en charge des questions politiques. Une date concertée doit être définie pour l’organisation des élections locales dans certains secteurs des régions de Donetsk et de Lougansk. Le travail sur les modalités de ces élections et sur les avancées en faveur de l’autonomie locale doit être mené en parallèle.

Questions humanitaires

Le président de la République et la Chancelière ont salué l’établissement d’un centre logistique humanitaire le 28 août et sont convenus de la nécessité de poursuivre cet effort par l’ouverture prochaine de centres supplémentaires pouvant être utilisés pour la fourniture de services bancaires mobiles.

Ils ont insisté sur la nécessité de progresser sur les échanges de prisonniers et d’assurer un libre accès au Comité international de la Croix Rouge (CICR).

Les quatre dirigeants ont chargé leur ministre des Affaires étrangères, qui se réuniront à Berlin le 12 septembre, de poursuivre leurs travaux sur ces différents points et de préparer des propositions concrètes. Elles pourront être examinées lors d’un prochain Sommet qui, à l’invitation du président de la République, se tiendra à Paris au début du mois d’octobre.

publié le 10/09/2015

haut de la page