Droits des femmes : lettre de Najat Vallaud-Belkacem, Ministre des Droits des femmes et Porte-parole du Gouvernement

Madame, Monsieur,

Depuis le mois de mai, les droits des femmes sont redevenus un enjeu des politiques publiques. Vous le savez, en recréant un Ministère des Droits des femmes disparu depuis plus de 20 ans, François Hollande et Jean-Marc Ayrault ont souhaité donner à l’Etat les moyens de ses ambitions.

Je l’ai dit dès les premières semaines de ma prise de fonction : si nous voulons réaliser enfin l’égalité entre les sexes, il nous faut changer de rythme et de méthode.

Changer de méthode, nous l’avons fait en pariant sur la mobilisation de l’ensemble des ministères derrière un projet ambitieux : celui que l’égalité femmes – hommes devienne un automatisme des politiques publiques. Pour définir et mettre en œuvre cette nouvelle politique, les méthodes de travail du Gouvernement ont donc évolué en profondeur : études d’impact systématiques des projets de loi, nomination de hauts-fonctionnaires auprès de tous les ministres, sensibilisation à l’égalité femmes – hommes… Nous avons également souhaité mobiliser l’ensemble des actrices et acteurs de l’égalité : associations, collectivités locales, partenaires sociaux, entreprises, intellectuelles et intellectuels… C’est parce que la mobilisation s’étendra largement au-delà des murs du Ministère que l’égalité se construira dans la réalité.

Changer de rythme, c’est refuser la fatalité qui voudrait qu’années après années, les inégalités entre femmes et hommes ne reculent plus. Nous avons d’abord répondu à l’urgence : rétablir le délit de harcèlement sexuel, prendre en charge l’avortement à 100% ou adopter un plan d’action contre les discriminations à raison de l’orientation sexuelle. Nous avons également fait en sorte que les politiques des droits des femmes soient à l’agenda des grands rendez-vous sociaux ou de la refondation de l’école afin de pérenniser les avancées. Enfin, nous avons identifié des priorités politiques et lancé des plans d’action ambitieux pour changer la donne. Notre objectif est d’ouvrir la 3ème génération des droits des femmes : celle des droits réels. Des premières décisions ont été prises dans les domaines identifiés comme prioritaires : lutte contre les violences faites aux femmes, ouverture de négociations contre le temps partiel contraint, mesures permettant d’instaurer la parité à tous les échelons du monde politique, économique ou culturel, et travail contre les stéréotypes et le sexisme ordinaire dès le plus jeune âge. Le comité interministériel de fin novembre a été l’occasion de tracer une feuille de route ambitieuse qui a déjà commencé à s’appliquer.

Je remercie toutes celles et ceux, nombreux, qui se sont investis dans ce travail collectif et permanent pour faire des droits des femmes un incontournables de nos politiques.

Je vous souhaite de très belles fêtes de fin d’année et vous donne rendez-vous début janvier pour continuer à faire avancer l’égalité, dans les têtes et dans les faits !

A bientôt,

Najat Vallaud-Belkacem
Ministre des Droits des femmes et Porte-parole du Gouvernement

> Retrouvez sur le site quelques moments clés de ces premiers mois au Ministère des Droits des Femmes

publié le 08/01/2013

haut de la page