Curiosity - Deux instruments développés par la France embarqués sur Mars

Communiqué du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche - Paris, 8 août 2012

Après l’atterrissage réussi du Robot Curiosity sur Mars lundi 6 août 2012, la ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Mme Geneviève Fioraso, a souhaité saluer la réussite de cette première phase critique de la mission d’exploration de Mars conduite par la NASA.

La ministre a tenu à féliciter toutes les équipes du CNES, du C.N.R.S. et de l’université Paul-Sabatier de Toulouse qui ont contribué au développement de deux instruments clés de cette mission, ChemCam et SAM, dont l’objectif est de détecter des preuves d’une vie passée sur la planète rouge.

Le rôle stratégique du CNES a été reconnu par la NASA qui a attribué à son Centre spatial toulousain la responsabilité du Centre d’opération des instruments français, le FIMOC, qui gèrera, depuis Toulouse, les opérations de ChemCam et une partie de celles de SAM, en alternance avec les laboratoires américains.

"Après avoir fêté le 50ème lancement consécutif réussi d’Ariane 5 la semaine dernière, je suis heureuse de voir la filière spatiale française s’illustrer de nouveau sur ce projet. C’est un véritable exploit qu’ont réalisé les équipes françaises pour instrumenter le robot Curiosity de capteurs et systèmes de mesures au cœur de la mission d’exploration de Mars. C’est grâce à des coopérations internationales de ce type que des défis aussi importants sont aujourd’hui possibles. La France peut être fière de participer à cette nouvelle aventure scientifique."

(Source : site Internet du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche)

Plus d’informations sur le site du ministère des Affaires étrangères

publié le 12/12/2014

haut de la page