Présentation de la coopération institutionnelle et technique

L’essentiel de l’assistance institutionnelle et technique apportée par la France à l’Ukraine passe par des programmes conduits par la Commission européenne. Néanmoins, les actions bilatérales restent importantes et variées. Elles s’articulent autour des mêmes axes d’intervention que ceux retenus par l’UE.

1. Soutien aux réformes institutionnelles, administratives et juridiques

Ce volet concerne principalement l’organisation des pouvoirs publics et de la justice, fondements essentiels de tout État démocratique.

En matière d’organisation des pouvoirs publics, la réforme de la fonction publique est soutenue, tant au niveau national (modernisation de l’administration, coordination du travail gouvernemental, formation des fonctionnaires aux questions communautaires) qu’au niveau régional (développement économique régional, gestion des services urbains de proximité, politique écologique de la ville).

Dans le domaine judiciaire, les actions concernent la formation continue des magistrats et visent à améliorer l’efficacité de l’administration de la justice. La coopération entre ministères de la Justice porte sur le dispositif législatif en matière d’adoption internationale et sur l’aide juridictionnelle. Dans le domaine de la sécurité intérieure, les actions concernent la lutte contre le crime organisé et la lutte contre l’immigration clandestine.

2. Modernisation de l’économie

L’action de l’Ambassade concerne des programmes d’ingénierie de la formation menés en partenariat entre des institutions ukrainiennes et françaises, ainsi qu’une initiative en matière de restructuration industrielle et de reconversion de

bassin d’emploi dans la région de Donetsk. Un projet a été lancé en 2005 en matière d’analyse de l’information statistique et économique des entreprises. Dans le domaine

agricole, la coopération porte sur la sécurité alimentaire et la médecine vétérinaire. Un conseiller technique placé auprès du Ministère de la politique agricole a pour tâche, depuis décembre 2005, de renforcer les liens de coopération franco-ukrainien dans ce vaste domaine.

3. Atténuation des conséquences négatives de la transition

L’intervention de la France dans la sphère sociale et médicale repose sur l’amélioration de la situation sanitaire en Ukraine et concerne le domaine de l’échographie périnatale. En matière de protection de l’environnement, un soutien est apporté à l’extension à l’Ukraine du programme CORE engagé jusqu’alors uniquement au Bélarus en vue de réhabiliter et d’améliorer les conditions de vie des territoires contaminés par la catastrophe de Tchernobyl.

Contact : Anne ROSENSTIEHL, Attaché de coopération institutionnelle et technique

"Les enjeux et les perspectives de la coopération entre l’Ukraine et la France", un article d’ Oleksandr Kupchyshyn pour Les Echos Cliquez ici

publié le 13/08/2013

haut de la page