Communiqué conjoint de Laurent Fabius et Frédéric Cuvillier : la France est prête à contribuer à l’enquête sur le crash du M17

18 juillet 2014

JPEG

Après le crash d’un avion de ligne malaisien transportant 298 personnes dans l’est de l’Ukraine, tout doit être entrepris pour faire la lumière sur les causes de cette tragédie.

La France est prête à contribuer à l’effort international pour déterminer les circonstances du crash du vol MH 17 en Ukraine.

Le Bureau d’Enquêtes et d’Analyses (BEA) pour la Sécurité de l’Aviation civile, en coordination avec ses homologues européens, a désigné deux experts qui sont prêts à participer à une enquête internationale. Le BEA est disposé à mettre les moyens techniques de son laboratoire à la disposition de l’enquête, notamment pour la lecture des enregistreurs de vol (« boîtes noires »).

publié le 23/07/2014

haut de la page