Chronologie

IXe-XIIIe siècle : "Rous kiévienne", vaste principauté entre Baltique et mer Noire

988 -989 : christianisation de la "Rous’" par Volodymyr le Grand, prince de Kiev.

1051 : le roi de France Henri Ier épouse Anna, fille du prince Iaroslav le Sage

1240 : prise de Kiev par les Tatars.

Milieu du XIVe siècle : prise de contrôle progressive des territoires de l’Ukraine actuelle par le royaume de Pologne et le Grand duché de Lituanie

XVIe siècle : fondation de la Sitch Zaporogue (État cosaque)
1654 : traité de Pereïaslav, entre Bohdan Khmelnytskyï, Hetman de l’armée Zaporogue, et Alexis Mikhaïlovitch, Autocrate de toute la Russie

20 novembre 1917 : proclamation de la République populaire ukrainienne (UNR)

Novembre 1918 : proclamation de la République populaire d’Ukraine occidentale (ZUNR) à Lviv

1918-1920 : guerre civile (armée de l’UNR, monarchistes, bolcheviks, anarchistes) et établissement du pouvoir soviétique en Ukraine.

1932-1933 : grande famine (Holodomor) provoquée par la collectivisation des terres

1941-1944 : occupation nazie

1945 : l’Ukraine est membre fondateur de l’ONU

26 avril 1986 : catastrophe nucléaire de Tchernobyl.

Juillet 1990 : adoption par le Parlement de la Déclaration de souveraineté politique de l’Ukraine.

24 août 1990 : le Parlement proclame l’indépendance de l’Ukraine.

1er décembre 1991 : référendum sur l’indépendance de l’Ukraine. Leonid Kravtchouk est élu Président.

Mars-avril 1994 : élections législatives

Juin - juillet 1994 : scrutin présidentiel. Léonid Koutchma élu avec 52,5 % des voix.

28 juin 1996 : adoption par le Parlement de la nouvelle Constitution.

2 septembre 1996 : mise en circulation de la nouvelle monnaie nationale, la hryvnia.

31 mai 1997 : signature du Traité d’amitié et de coopération avec la Russie.

9 juillet 1997 : signature de la Charte sur les relations spéciales entre l’Ukraine et l’OTAN.

29 mars 1998 : élections législatives.

Juin 1999 : réélection du président Léonid Koutchma
Décembre 2004 : élection présidentielle, Viktor Iouchtchenko élu président avec 52 % des voix à l’issue d’un « troisième tour » après l’annulation du deuxième tour par la Cour suprême et la mobilisation de très nombreux manifestants

Mars 2006 : élections législatives (Parti des régions : 32 % des voix ; Bloc Ioulia Timochenko : 22 % ; Bloc Notre Ukraine : 14 %)
Septembre 2007 : élections législatives anticipées (Parti des régions : 34 % ; Bloc Ioulia Timochenko : 31 % ; Bloc Notre Ukraine : 14 %)

Février 2010 : élection de Viktor Ianoukovitch à la présidence d’Ukraine avec 49 % des voix contre 45,5 % à Ioulia Timochenko

Octobre 2012 : élections législatives (mode de scrutin mixte. Parti des Régions : 30 % des voix à la proportionnelle ; Batkivchtchyna : 25,5 % ; OUDAR : 14 % ; Parti communiste : 13,2 % ; Svoboda : 10,4 %)

publié le 12/08/2013

haut de la page