Célébration de la Journée Internationale de la Francophonie : l’écrivain Andréï Makine à l’honneur [uk]

Mercredi 20 mars, l’Ambassadeur de France, M. Alain Rémy, a reçu à Kiev l’écrivain Andréï Makine, invité d’honneur de la Journée Internationale de la Francophonie. Ecrivain d’envergure internationale, dont l’œuvre est traduite en quarante langues, d’origine russe, Andréï Makine a fait le choix d’écrire en français, sa deuxième langue natale (enseignée par sa grand-mère française). Son talent lui a valu en 1995 l’une des plus grandes consécrations littéraires en France, le prix Goncourt, pour son roman Le testament français, mais aussi le Médicis et le Goncourt des lycéens. Pour le bonheur de tous ceux qui ont en partage l’amour de notre langue, il a accepté de venir témoigner de la vitalité de la langue et de la culture françaises dans le monde et d’encourager les forces vives francophones en Ukraine.

Lors d’un déjeuner à la Résidence de France, Andréï Makine a rencontré quelques personnalités importantes de la littérature ukrainienne, comme Maria Matios, Oksana Zabuzhko, Mila Ivantsova, ainsi que quelques diplomates, universitaires et journalistes parmi les plus impliqués dans la promotion de la Francophonie à Kiev. Il a ensuite donné deux conférences : l’une à l’Université Taras Chevtchenko, où il s’est adressé à quelque 250 étudiants et lycéens apprenant le français ; et l’autre à l’Académie Mohyla, où il a échangé avec un public amateur de littérature. Son séjour de trois jours en Ukraine lui a également permis d’intervenir le 18 mars auprès des lecteurs de la librairie Yé de Kiev, ainsi que le 19 mars à Odessa, auprès des jeunes francophones à l’Université Mechnikov, et des lecteurs au Musée littéraire.

Lien vers l’interview d’A. Makine à Odessa
Lien vers l’interview d’A. Makine à Kiev
Konstantin Sigov, directeur des éditions "Duh i litera" et Andréï Makine - JPEG

publié le 27/05/2014

haut de la page