Niveau de Français nécessaire pour étudier en France

Quel que soit votre projet d’études en France, une bonne maîtrise du français est incontestablement un plus qui facilitera votre intégration au quotidien. Toutefois, le niveau de maîtrise demandé varie selon le type et le niveau des formations, certaines formations étant même accessibles à des étudiants ne maîtrisant pas du tout le français.

Pour les étudiants qui souhaitent s’inscrire en 1er cycle d’études en France (Licence 1 et 2), une bonne maîtrise de la langue est indispensable. Le niveau minimum exigé par les universités françaises est un niveau B2 attesté par un diplôme ou par un test.

Pour les étudiants qui souhaitent poursuivre leurs études en Licence 3 ou en Master, les universités sont en droit d’exiger un document attestant de leur niveau de français. Dans certaines disciplines, en particulier dans les sciences dites « exactes », des étudiants ne maîtrisant pas le français mais maîtrisant déjà une autre langue étrangère peuvent être admis en Master ou en Doctorat et ce, à condition de s’engager à apprendre le français à leur arrivée en France. Il convient enfin de préciser qu’un certain nombre d’établissements français proposent des formations dispensées partiellement ou totalement en anglais.

*Les étudiants ukrainiens diplômés des sections bilingues franco-ukrainiennes (Ecole n° 20 de Kiev, Ecole n° 126 de Dnipropetrovsk, Ecole n° 2 de Sébastopol, et Gymnase Kirivsky de Donetsk), les titulaires du DELF B2 (pour le 1er cycle) et DALF C1/C2(pour le 2er cycle) sont dispensés de test linguistique

Lire comment certifier ses connaissances en français en Ukraine

publié le 09/08/2013

haut de la page